IMG_7767

Il y a des dates que l'on n'oublie pas...Le 9 septembre 2014 restera gravé dans ma mémoire...C'est la date d'une rencontre importante...Avec un livre que j'attendais avec impatience mais aussi avec beaucoup d'appréhension...

Je savais que ce jour allait arriver et qu'il fallait que je me prépare à cette lecture...Pour cela, j'ai même décidé de faire un "break " comme pour faire un "reset" de tout ce que j'avais pu lire pour la rentrée littéraire (qui est quand même "un gros morceau" à ingurgiter !). Lire c'est mon quotidien, c'est aussi quelque part mon métier, un investissement important mine de rien. Il fallait que je puisse prendre de la distance pour être le plus objective possible pour ce rendez-vous. Ce n'est jamais évident ni facile de lire le texte d'un auteur que l'on connaît, dont on aime l'écriture, pour qui on a une certaine affection et surtout pour qui on a "porté" et soutenu le dernier livre. Un livre marquant dans ma carrière de libraire...

C'était donc un mardi, en pleine après-midi, alors que j'étais en formation informatique pour mon nouveau logiciel de librairie, que j'ai reçu un texto qui m'a fait l'effet d'un électrochoc ! La première chose qui me vient alors c'est :"oh putain!". Autant vous dire que cette formation c'était le cadet de mes soucis ! J'ai  demandé une pause de 20 minutes. Je suis allée au fond des réserves pour m'isoler au milieu des livres (un endroit de réconfort) pour ouvrir le mail qui contenait le texte...Et là c'est un mélange d'émotions qui m'envahit et je ne peux pas m'empêcher de lire quelques lignes ...Et ça fait un bien fou de retrouver une écriture que l'on connaît...

 

C'est donc avec une certaine émotion que je viens vous parler de mon coup de coeur absolu pour "Pardonnable, impardonnable" le dernier livre de Valérie Tong Cuong (éd. JC Lattès).


Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre aussi bouleversant...Et quel livre ! J'ai même éprouvé le besoin de sortir, d'aller prendre l'air après cette lecture intense. La construction est complexe mais toujours avec cette plume fluide qui donne une certaine dimension au texte. Le style et le rythme sont maitrisés à la perfection ce qui donne encore plus de poids à cette histoire.

On va trouver tout au long du roman : de la culpabitilié, de la peur, des trahisons, des non-dits, de la rancoeur, de l'abandon, des mensonges, des rapports de force, de la manipulation, du désespoir, le poids du silence, de la confiance mais surtout de l'amour...
 
La force de Valérie Tong Cuong, c'est que chaque lecteur va pouvoir se reconnaitre ou s'identifier à travers l'un des personnages...L'intime n'est plus exclusif, il se partage...C'est aussi nous amener vers une réflexion personnelle intérieure qui va au-delà du livre...

Le pardon est un drôle de processus, très personnel, une épreuve de notre conscience que l’on s’inflige, qui fait souffrir mais qui soulage. C’est exactement çà que Valérie Tong Cuong est arrivée à décrire à la perfection. Ce livre est une dissection parfaite , minutieuse et toute en finesse des relations et des liens familiaux.

L'auteur nous embarque crescendo dans une tragédie lumineuse à tiroirs ! Ce texte est puissant, touchant, émouvant et d’une profondeur humaine incroyable.

 Il y a plein de belles phrases à retenir mais si je ne devais en retenir qu'une ce serait :" Combien de fois dans une vie l'être humain renonce-t-il à se faire confiance ?" Tellement essentielle, si juste...

Je ne peux  que vous conseiller d'aller rapidement dans une librairie (indépendante de préférence) pour vous procurer ce merveilleux livre car ce serait impardonnable de ne pas le lire !

Un livre, lu, aimé et plus qu'approuvé par le Chevalier - Libraire !

Petit message personnel du libraire à l'auteur : tout est concentré en 5 lettres !